Mulegé

Mulegé est une oasis au milieu de ce désert minéral qu’est la Baja California.

La circulation y est absolument anarchique ! On sait dans quel sens on peut circuler en regardant le sens de stationnement……

Ce qu’il faut voir à Mulegé est la Mission et le point de vue sur la palmeraie

La Mission Santa Rosalia de Mulegé a été fondée en 1705 et la construction de l’église a débuté en 1766,

toujours dans le but d’implanter la « civilisation » et la religion et, bien sûr, de convertir par la force les populations locales.

Les Indiens Cochimi, décimés par les maladies européennes, ont disparu fin 19e, début du 20e siècle, et avec eux, leur langue et leurs coutumes.
Restent, dans l’arrière pays, des pétroglyphes dans des lieux accessibles à pied, à cheval, très rarement en voiture.
Une particularité de Mulegé est la vieille prison. Il n’y a pas de barres aux fenêtres. Les prisonniers pouvaient se promener librement et avoir une famille en ville.>
Ils devaient revenir à la prison le soir.
Les évasions étaient rares en raison de l’isolement de Mulegé : jusqu’à la construction de la Ruote 1, la région était entourée par le désert sur de nombreux kilomètres.

Tous les prisonniers devaient être d’accord pour aider à repérer toute évasion et aider à la capture de l’évadé.
Aujourd’hui, l’ancienne prison a été transformée en musée