San Javier

San Javier, c’est dans la montagne, une ancienne Mission espagnole, (re-) construite en 1744

La route est théoriquement en bon état, mais là, heu.. la piste qui y mène (éboulements, inondations,etc..), est pleine de surprises : pour nous, elles étaient bonnes.

En fait, cela dépend de la garde au sol de la voiture. De de votre adaptabilité au terrain et votre habileté en conduite off-road

De Loreto à San Francisco Javier, les paysages sont superbes : vous êtes dans la Sierra de la Giganta

Les montagnes autour du village sont noires, les pierres noires, la Mission a l’air « sale », le spectacle est impressionnant.

En fait, toute la Baja est d’origine volcanique et on y trouve quelques volcans en sommeil (très léger – ex : Las Tres Virgenes).

L’arrivée dans la rue principale fait très » western ».  Le village est assez vert, mais plutôt désert, à part quelques boutiques qui attendent les touristes